Arts et Sports Virtuels

Nos recommendations pour faire face aux défis du numérique

Arts et Sports Virtuels

Nos recommendations pour faire face aux défis du numérique

Home > Magazine > Arts et Sports Virtuels : faire face aux défis du numérique

Live Streams, foires virtuelles, e-fitness, le secteur de l’art et de la culture s’en remet de plus en plus au numérique pour lutter contre les conséquences désastreuses qu’a eu la crise sanitaire sur leurs activités. Si la vente en ligne leur a depuis longtemps permis d’élargir le spectre de leur clientèle, les événements en ligne eux n’ont pas été si salvateurs du point de vue des pertes.

Dans cet article, nous faisons le point sur les principales démarches par lesquelles passent les artistes, les artisans et les sportifs pour digitaliser leur pratique.

Si les bénéfices des concerts ou des événements en ligne ne sont pas comparables à ceux d’une vrai tournée, de multiples foires ou expositions ou des cours de danse ou de sport en salle, beaucoup d’artisans, d’artistes et d’athlètes ont compris la nécessité d’entretenir leur image virtuelle et son intérêt en cas de crise majeure.

Cette perspective ne plaît évidemment pas à tout le monde. Néanmoins la plupart des internautes des métiers de l’art et de la culture qui ont eu du succès grâce aux plateformes des réseaux sociaux, ont su au fur et à mesure adapter leurs pratiques à ces différents modes de communication. Il est donc nécessaire de bien préparer une stratégie de communication en amont afin de pouvoir profiter des multitudes de ressources et d'opportunités que le numérique peut vous apporter.

S’INITIER AU MONDE NUMÉRIQUE

Vous avez déjà préparé votre magasin ou votre salle de cours, vous vous êtes formé à votre charge pour désinfecter vos instruments sans les endommager, ou vous avez payé pour apprendre à gérer des cours hybrides sans risques de contamination. Néanmoins, vous venez de commencer à exercer dans le milieu de l’art et de la culture et vous ne profitez donc pas d’une notoriété acquise avant la crise du Covid-19. La spirale digitale peut décourager ou même faire peur, mais elle peut aussi être un allié de taille en particulier pour ceux qui viennent d’entamer une carrière dans ce milieu.

Voici les principales étapes par lesquelles passent les personnes en début de carrière dans l’art et la culture :

MONÉTISER LES ÉVÉNEMENTS ET LES CONTENUS LIVES :

Il existe une pléthore de méthodes pour apprendre à faire connaître votre contenu sur les réseaux sociaux. Avant de vous lancer dans des formations qui peuvent parfois être très coûteuses, renseignez-vous tout d’abord sur les plateformes de support de Google de Facebook for Business, car ils offrent en général des cours en ligne gratuits pour tout le monde et en plusieurs langues. Voici quelques exemples :

LES PLATEFORMES ET RÉSEAUX SOCIAUX LIÉS À MON MÉTIER :

La visibilité sur les réseaux sociaux passe aussi par une présence sur tous les réseaux sociaux liés aux différentes activités professionnelles. En effet, cette étape est cruciale en début de carrière car les partenariats formés traditionnellement ne sont pas suffisants, et s’occuper uniquement d’une seule plateforme peut ne pas donner de bons résultats immédiats. Pour y arriver la plupart des artisans ou artistes internautes suivent plus au moins les mêmes règles :

  • Suivre, commenter, et garder un œil sur les publications des personnes, des pages ou des causes qui les intéressent.

  • Annoncer chaque projet à venir à leur communauté.

  • Essayer d’engager leur communauté dans leur travaux, de demander l’avis de leurs followers, voire leur permettre de modifier un de leurs travaux ou partager un événement de leur privé ou une anecdote en rapport avec leur œuvre ou leur projet.

  • Collaborer et créer des liens avec des artisans ou des artistes de leur milieu à travers les réseaux sociaux.

  • Éviter les formations qui proposent un apprentissage de gestion de contenu pour une plateforme spécifique. Par exemple, si vous souhaitez améliorer votre visibilité et vous créer une audience sur Instagram ou Artsy, cherchez d’abord des tutoriels pertinents sur les moteurs de recherche ou contactez le support de la page en question. Ces méthodes sont généralement décryptées en détail par beaucoup d’internautes et d’influenceurs gratuitement.

  • Ne pas essayer de faire plaisir à tout le monde et respecter les règles de conduite des réseaux sociaux.

  • Participer à des débats et des événements en rapport avec leurs activités.

  • Citer dans leur contenu des références connues de leur milieu.

  • Utiliser les outils d’analyses fournis par les réseaux sociaux ou des pages indépendantes. Vous pouvez par exemple consulter les statistiques et la pertinence de votre contenu dans le support de Facebook, ou vérifier dans quelle région vous avez le plus de succès sur vos publications sur Spotify.

  • Se faire sponsoriser et trouver des partenaires qui ciblent le même public qu’eux.

  • Recourir aux pétitions et aux dons en ligne.

LES PRINCIPAUX SYNDICATS ET ASSOCIATIONS AUXQUELLES MON MÉTIER EST RATTACHÉ :

Il est essentiel de vous renseigner régulièrement auprès des instances officielles et des associations en lien avec votre pratique professionnelle. Cela vous permettra d’être par exemple toujours au courant d’un quelconque changement important au niveau de vos obligations fiscales et sociales, d’être en mesure de vous inscrire à temps pour des foires nationales ou internationales ou encore de forger des partenariats et apprendre à connaître les activités de vos compétiteurs. Mais s’informer auprès de ces organismes est crucial car certaines mettent en place des dispositifs d’aides gratuits pour faciliter la transition numérique du marché de l’art et de la culture.

Le recours à ces méthodes est de nos jours indispensable pour garder une activité attractive et engageante. Les revenus générés par les plateformes numériques sont certes très négligeables au départ, mais les conséquences de ces longues heures de travail ont un réel impact sur le long terme. Avec une bonne visibilité sur la toile, non seulement vous serez en mesure de minimiser vos pertes dues aux restrictions liées au Covid-19 mais cela vous permettra également de garder une image toujours active et productive.